Vatican II

MEDITATIONS


 

Les pères conciliaires ont porté un accent particulier sur la vie spirituelle personnelle des fidèles.
(textes tirés de la Constitution sur la Sainte liturgie).

La vie spirituelle n’est pas enfermée dans la participation à la seule liturgie . Car le chrétien est appelé à prier en commun. (12)... Les exercices non strictement liturgiques, du moment qu’ils sont conformes aux lois et aux normes de l’Église, sont fort recommandés... Ces exercices doivent être réglés en tenant compte des temps liturgiques et de façon à s’harmoniser avec la liturgie (13).

La prière en commun est, par excellence, l’office divin, composé principalement de la prière du matin, ou laudes, et la prière du soir, ou vêpres, constituées de telle façon que tout le déroulement du jour et de la nuit soit consacré par la louange de Dieu (84). Ceux qui participent à l’office divin sont adjurés dans le Seigneur d’harmoniser leur âme avec leur voix ; et, pour y parvenir, ils se procureront une connaissance plus abondante de la liturgie et de la Bible, principalement des psaumes (90).

Il est recommandé aux laïcs eux-mêmes la récitation de l’office divin, soit avec les prêtres, soit lorsqu’ils sont réunis entre eux, voire individuellement (100).

De la part des pères conciliaires, il s’agissait d’un retour à une tradition très ancienne : dans l’accomplissement de cette restauration, le vénérable trésor séculaire de l’office romain sera adapté de telle sorte que ceux à qui il est confié puissent en profiter plus largement et plus facilement (90).


Sur internet, le site « aelf liturgie des heures office » donne chaque jour les textes des laudes et des vêpres.






  Mentions légales   Contact     Administration        Suivre la vie du site    SPIP