[ Thêmes abordés ]
* La confirmation

LA CONFIRMATION, C’EST ACCUEILLIR L’ESPRIT POUR RISQUER AVEC LUI


 

Dans ce sacrement, l’Esprit Saint est communiqué à tout baptisé pour être à l’image de la Trinité , à savoir pour être vie de relation, et donc vie d’engagement, d’ouverture (portes ouvertes du Cénacle), de création, de responsabilité.

C’est donc le sacrement de l’aventure humaine et chrétienne : risquer l’avenir dans la force de l’Esprit Saint, et avec le Christ et les autres, pour construire le Monde Nouveau. Dans ce sens, c’est le sacrement de la maturité chrétienne.

C’est un sacrement très lié à l’ensemble de l’initiation chrétienne (baptême – eucharistie – confirmation), comme l’a voulu Vatican Il (Const. Sur la liturgie 7 ).

Alors que le baptême incorpore au Christ, fait entrer le baptisé dans le Corps du Christ, le rend fils dans le Fils, la confirmation donne au chrétien la force du témoignage et authentifie pour ainsi dire son appartenance active à la vie de l’Église. Le baptême et la confirmation. sont donc indissociables, ce sont les deux faces d’une même réalité : le don gratuit du salut et la mission qui est liée. Donc deux pôles : pôle "accueil de l’Esprit de Dieu qui recrée, réconcilie" et pôle "témoignage". Pôle "accueil" et pôle "rayonnement" : l’homme sauvé et réconcilié rayonne sa vie transformée à l’extérieur.

Tout ce que l’homme a reçu, il le donne : recevoir et donner = dynamique de la vie chrétienne.






  Mentions légales   Contact     Administration        Suivre la vie du site    SPIP