2 février : la Chandeleur
 


La Chandeleur est la Présentation du Christ au Temple. C’est la fête de la lumière qui termine le temps de Noël.
L’ Évangile rappelle que 40 jours après Noël, Marie et Joseph, son époux, présentent Jésus au Temple de Jérusalem.
Dans le Temple, vivait le prophète Siméon qui sait que Jésus n’est pas un enfant comme les autres.
Syméon reçut l’enfant dans ses bras, et il bénit Dieu en disant : 
« Maintenant, ô Maître souverain, tu peux laisser ton serviteur s’en aller en paix, selon ta parole. 
Car mes yeux ont vu le salut que tu préparais à la face des peuples : 
lumière qui se révèle aux nations et donne gloire à ton peuple Israël. »
Luc 2,28-32


La Chandeleur vient du mot chandelle. En effet, à l’origine, la Chandeleur vient de l’expression latine « festa candelarum » qui signifie « fête des chandelles », car la bénédiction des cierges se déroulait ce jour là.

PNG - 209.5 ko



Traditions
Aujourd’hui, on connaît surtout la Chandeleur en tant que jour des crêpes. Par leur forme ronde et dorée, les crêpes rappellent le disque solaire, évoquant le retour du printemps après l’hiver sombre et froid.

Il existe toute une symbolique liée à la confection des crêpes :

• On fait ainsi parfois sauter les crêpes de la main droite en tenant une pièce d’or (ou à défaut une pièce de monnaie), et ce dans la main gauche afin de connaître la prospérité pendant toute l’année. Le but est évidemment que la crêpe atterrisse correctement dans la poêle.

• On dit aussi que la première crêpe confectionnée doit être gardée dans une armoire et qu’ainsi les prochaines récoltes seront abondantes.

À l’occasion de la Chandeleur, toutes les bougies de la maison devraient être allumées.

La tradition demande aussi de ne ranger la crèche de Noël qu’à partir de la Chandeleur, qui constitue la dernière fête du cycle de Noël.






  Mentions légales   Contact     Administration        Suivre la vie du site    SPIP